Livraison offerte dès 49€ d'achat

Comment préparer son kombucha maison ?

Publié : 13/06/2018 16:52:57
Catégories : Recettes

Le kombucha est une boisson de plus en plus connue dans le domaine de l’alimentation saine, mais ce n’est pas toujours évident de comprendre ce dont il s’agit. Dans cet article par Camille du blog Mon Régal Végétal, découvrez les bienfaits du kombucha, ainsi que comment la préparer soi-même à la maison grâce à notre kit à kombucha et une recette facile !

 

kombucha preparation maison

Qu'est ce que le kombucha ?

Le kombucha est une boisson vivante fermentée faite à partir de thé souvent noir, de sucre de canne et de la souche-mère, aussi appelée mère de kombucha ou SCOBY (pour l’abréviation anglophone Symbiotic Culture of Bacterias and Yeast : littéralement « culture symbiotique de bactéries et levures »). Lorsque l’on voit le SCOBY pour la première fois, on comprend mieux l’idée derrière ce petit nom : il s’agit d’une grande substance molle et blanche qui ressemble à un champignon gélatineux.

Ne vous inquiétez pas, si ça peut sembler peu ragoûtant au premier abord, la souche de kombucha n’est pas consommée en tant que telle. Elle permet seulement la fermentation du thé lorsqu’on lui donne du sucre, dont elle va se nourrir pour former une délicieuse boisson pétillante pauvre en sucre (puisqu’il aura été majoritairement consommé si la fermentation est effectuée sur une durée convenable) et riche en bienfaits.

Les bienfaits du kombucha

Certains « addicts » du kombucha vantent les bienfaits de cette boisson pour booster l’énergie et plus encore. Si ces effets miraculeux sont expérimentés différemment par chacun et parfois plus attribuables aux plantes ajoutées comme assaisonnement (gingembre, etc.) plutôt qu’au kombucha lui-même, il y a cependant un bénéfice incontestable au kombucha : son impact sur le microbiote (la flore intestinale).

Pour faire simple : notre microbiote constitue l’ensemble des micro-organismes qui se trouvent dans notre intestin. Majoritairement composé de bactéries, il impacte souvent notre santé, par exemple au niveau mental, immunitaire, ainsi que notre digestion et assimilation des nutriments. Un microbiote riche en « bonnes » bactéries aura des impacts positifs, tandis qu’un microbiote riche en bactéries pathogènes (à cause d’une alimentation riche en sucre, pauvre en fibres et en aliments fermentés, des antibiotiques et de plusieurs autres facteurs) aura un impact négatif sur la santé.

Pour favoriser une quantité optimale de bonnes bactéries dans notre intestin, manger des aliments fermentés quotidiennement est une bonne chose. Le kombucha maison contient de nombreuses souches de bonnes bactéries et permet d’alimenter sainement la flore intestinale tout en favorisant un système immunitaire sain[1]. De plus, cette boisson est souvent assaisonnée avec des plantes diverses, ce qui peut augmenter ses vertus thérapeutiques en lui donnant par exemple des propriétés antioxydantes, énergisantes ou apaisantes, selon le choix effectué.

Comment faire une mère de kombucha ?

Voici une recette pour préparer son kombucha maison. Il est possible de diviser la recette en 2 si vous ne consommez pas beaucoup de kombucha et souhaitez obtenir moins de 5 L.

Matériel :

  • 1 jarre à fermentation Mortier Pilon en verre de 5L
  • 1 souche à kombucha Mortier Pilon dans son liquide de trempage (environ 100 ml) de kombucha du commerce appelée « démarreur »)
  • Bouteilles à bouchon mécanique (facultatif, pour la 3e étape seulement)

Ingrédients :

  • 5 L de thé noir infusé quelques minutes
  • 300 g de sucre de canne
  • Assaisonnements, au choix (voir étape 3 ci-dessous)

Etapes de la préparation du kombucha :

La fermentation du kombucha se produit en plusieurs étapes et dure entre 12 et 22 jours, selon la durée de fermentation choisie. Assurez-vous d’avoir toujours les mains et du matériel propre lorsque vous réalisez une fermentation.

1ère étape : habituer la souche Scoby à son environnement (2-3 jours)

  1. Directement dans votre jarre, infuser 3 sachets de thé noir dans 1 L d’eau bouillante. Ajouter 100 g de sucre et mélanger pour le dissoudre. Retirer les sachets de thé après le temps indiqué sur ceux-ci (pour éviter qu’ils n’infusent trop).
  2. Laisser le mélange refroidir car la souche peut être abîmée par la chaleur.
  3. Une fois le mélange refroidi, ajouter la souche SCOBY (et son liquide de trempage, appelé démarreur) dans le mélange.
  4. Fermez le couvercle de la jarre (conçu spécialement pour laisser aérer le kombucha) et laissez fermenter 2 à 3 jours à température pièce (selon la température; plus il fait chaud, plus la fermentation se produit rapidement). Il est important de ne pas mettre le mélange au réfrigérateur (le froid stoppe l’activité de la souche).

2e étape : première fermentation (10-14 jours)

  1. Après quelques jours, faire bouillir 4 L d’eau et la verser dans un bol (pas dans la jarre de kombucha). Y infuser 8 sachets de thé noir, puis ajouter 200 g de sucre et mélanger. Retirer les sachets de thé une fois infusés, puis laisser refroidir le mélange.
  2. Ajouter le mélange refroidi au kombucha dans la jarre réalisé à l’étape 1.
  3. Fermer le couvercle de la jarre. Laisser fermenter à température ambiante pendant 7 à 14 jours en goûtant régulièrement après 7 jours pour voir le niveau de fermentation que vous préférez. Plus le kombucha sera fermenté, plus il sera sain, car il y aura moins de sucre et plus de bonnes bactéries. Cependant, s’il est trop fermenté, il aura un goût vinaigré accentué. Souvent, les gens aiment surtout le kombucha peu fermenté et très sucré, mais il faut comprendre que ce n’est pas la façon la plus saine de le consommer, car il contient alors trop de sucre.

3e étape : deuxième fermentation avec assaisonnement (facultatif)

Une fois les deux premières étapes effectuées, il est possible de boire votre kombucha tel quel ou de procéder à une dernière étape pour l’assaisonner et le rendre pétillant.

  1. Grâce au robinet situé sur la jarre, transférer votre kombucha dans des bouteillesen verre à bouchon mécanique à pression.
  2. Assaisonner le kombucha selon votre choix. N’hésitez pas à explorer les saveurs. Il existe de multiples possibilités, telles que :
  • ajouter des rondelles de citron et/ou des fruits frais comme des framboises
  • ajouter des myrtilles avec un peu de sirop d’érable ou d'agave
  • ajouter du jus de fruits naturel
  • ajouter des feuilles de menthe
  • ajouter de la rose, de la lavande ou de l’hibiscus
  • ajouter du gingembre ou des épices comme la cannelle
  • ajouter des plantes médicinales comme le fenouil, la cardamome, le rhodiola, le framboisier, etc...
  • mélanger plusieurs des ingrédients ci-dessus pour former des combinaisons (les plus populaires étant par exemple myrtilles érable, gingembre citron, framboises hibiscus, etc.)
  1. Fermer le couvercle des bouteilles, puis laissez fermenter de 2 à 5 jours en goûtant de temps à autres pour voir ce que vous préférez. Plus vous laissez la boisson fermenter, plus elle sera pétillante. Attention cependant, lorsqu’il fait chaud, la fermentation se produit plus rapidement et il faut donc laisser le kombucha moins longtemps, car s’il est trop fermenté, il deviendra vinaigré en bouche.
  2. Réfrigérer et déguster frais pour profiter de tous les bénéfices !

Vous avez aimé cet article sur la confection de votre kombucha maison ? Découvrez comment réaliser davantage d’aliments fermentés comme du yaourt fermenté au lait de coco ou du kéfir d’eau fermenté au citron, une boisson délicieuse similaire au kombucha (mais sans thé et avec un temps de fermentation plus rapide).

 

[1] https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24192111

Partager cet article
Articles liés

Ajouter un commentaire
 (with http://)
 

Paiement sécurisé

Toutes vos transactions sont 100 % sécurisées

Livraison rapide

Livraison avec So Colissimo de 24 à 72 h

Livraison offerte

Pour toutes livraisons en France
à partir de 49 € d'achat !

Besoin d'aide ou de conseil

(+33) 4 92 95 76 44 ou par email
Du lundi au vendredi
de 9h30 à 12h30 & de 13h30 à 17h30