Les différentes utilisations de l’aloe vera

Publié : 29/04/2019 16:15:11
Catégories : Conseils et bien-être

L’engouement pour cette plante ne date pas d’hier; il y a plus de 2000 ans, les Égyptiens l’appelaient même « plante de l’immortalité » du fait de ses nombreuses vertus. Heureusement pour nous, l’aloès a perduré dans le temps pour se rendre jusqu’au 21e siècle, où elle est encore fortement utilisée dans l’industrie de la santé, de la beauté et des soins corporels. Découvrez-en davantage sur ce superfood de la peau et du système digestif dans cet article par Camille du blog Mon Régal Végétal!

aloe vera

Les vertus de l’aloès pour la peau

Grâce à ses saponines (composés aux propriétés nettoyantes et antibactériennes)[1], le gel d’aloès est une petite merveille pour régénérer et hydrater la peau déshydratée. Plusieurs de ses composés, dont l’acide salicylique, lui confèrent par ailleurs une action anti-inflammatoire[2]. Possédant aussi des propriétés cicatrisantes et nourrissantes, il peut être utilisé de nombreuses manières, autant directement sur la peau pour garder celle-ci souple, douce, hydratée et pleine d’éclat que pour aider la guérison de blessures, fissures ou coups de soleil.

L’aloès peut aussi être utilisée pour soulager la peau après le rasage ou pour toute irritation de la peau ainsi que pour apaiser les épidermes secs et abîmés. Excellente solution après-soleil, elle est bénéfique pour les soins de la peau et les troubles comme l’eczéma ou l’acné de par son action anti-inflammatoire, antibactérienne et régénératrice[3].

Les vertus de l’aloès pour le système digestif

L’aloès est un gel riche en antioxydants, ce qui lui permet de lutter contre le vieillissement cellulaire prématuré causé par les radicaux libres. Elle facilite également le transit intestinal de par son action laxative douce et peut être utile en cas de troubles digestifs tels que la constipation[1].

Un avantage considérable de l’aloès est qu’elle possède des vertus anti-inflammatoires. En effet, elle est capable d’inhiber la production de prostaglandines pro-inflammatoires du groupe 2 (dérivées de l’acide arachidonique) en inhibant la voix de la cyclo-oxygénase (COX)[1]. Elle est donc une alliée en cas de pathologie inflammatoire ou en prévention de celles-ci.

Par ailleurs, l’action antiseptique de l’aloe vera lui permet de maintenir une bonne santé intestinale au niveau du microbiote. Son action émolliente, cicatrisante et régénérante est également idéale pour apaiser les intestins irrités, gastrites, brûlures d’estomac ou œsophage irrité par des reflux gastriques. Elle peut aussi être d’un grand secours en cas de maladies inflammatoires de l’intestin ou d’ulcères[2].

Y a-t-il des dangers liés à l’aloe vera ?

Lorsque l’aloès est de mauvaise qualité, il peut y avoir quelques effets secondaires quant à son utilisation. En effet, l’aloès est une plante composée de grandes tiges emplies de substance gélatineuse divisée en deux catégories. La partie centrale se compose de gel clair fait de 99% d’eau et de glucomannanes, acides aminés, lipides, antioxydants et vitamines. Il s’agit de cette partie que nous souhaitons utiliser de manière thérapeutique. Elle contient en effet plus de 75 composés actifs bénéfiques, comme huit enzymes, des vitamines C et E, de la B9, du bêta-carotène (provitamine A), de la choline, des acides aminés et de nombreux minéraux et oligo-éléments[1].

Autour de ce gel central, vers la partie externe de la feuille (mais toujours à l’intérieur de celle-ci), se trouve une sève jaune qui contient deux composés néfastes pour la santé : les anthraquinones et les glycosides[2]. Les anthraquinones agissent comme laxatifs et peuvent donc, si consommés à haute dose et/ou à long terme, favoriser la paresse intestinale. Les glycosides, eux, sont des toxines qui servent à assurer la défense de la plante contre les agresseurs (insectes, oiseaux, etc.). Lorsque consommés, ils sont dégradés dans le corps par des enzymes par hydrolyse, libérant alors une substance toxique appelée cyanure d’hydrogène[3].

Puisque la sève se retrouve facilement mêlée au gel lorsque les méthodes d’extraction de celui-ci sont inadéquates, il est donc important de s’assurer, lorsqu’on consomme du gel d’aloès, que celui-ci a été retiré de manière optimale et ne contient pas de sève.

Sous quelle forme consommer l’aloès?

Plusieurs manières existent de consommer l’aloès. À cause des substances négatives pour la santé présentes dans la partie externe de la feuille et mentionnées ci-haut, il n’est pas conseillé de consommer régulièrement de l’aloès issu de votre plante personnelle. En effet, lorsque vous coupez la feuille d’aloès ou que vous grattez le gel, il est facile d’y mêler de la sève par inadvertance. Il est préférable d’opter pour une option sûre, c’est-à-dire un produit biologique sur le marché, dont les méthodes d’extraction sont sécuritaires et n’incluent que le centre de la feuille (le gel).

Plusieurs compagnies, pour économiser de l’argent, utilisent malheureusement une technique peu intéressante pour la santé : elles broient la feuille d’aloès entière, qui contient alors les toxines de la sève, puis y ajoutent des produits afin de neutraliser ces toxines, donnant au gel un goût acre et lui retirant énormément de propriétés nutritives et thérapeutiques. Si vous consommez du gel d’aloès frais, assurez-vous de sa qualité. La plupart de ces gels sont malheureusement bourrés de conservateurs et demeurent longtemps sur les tablettes, diminuant leur potentiel antioxydant.

La poudre d’aloe vera de Force Ultra Nature est une excellente solution à cette problématique, puisqu’elle est en soi d’une qualité supérieure. En effet, seul le gel central est d’abord retiré de la feuille, puis déshydraté par stabilisation à froid (freeze dried). Cela permet non seulement de conserver les antioxydants, les vitamines et les enzymes présentes dans le gel, mais aussi d’éviter l’ajout de conservateurs quelconques. Par ailleurs, cette poudre d’aloès est certifiée biologique afin d’éviter toute consommation de pesticides.

Comment consommer et utiliser l’aloès ?

Comme vous avez pu le comprendre en lisant cet article, vous pouvez intégrer l’aloès au quotidien dans votre routine santé beauté. Il vous suffit d’ajouter 5 g (1 c. à thé) de poudre d’aloès dans votre eau, jus, smoothie, lait végétal ou shake pour bénéficier des effets en interne, ou encore de réhydrater la poudre dans de l’eau pour ensuite l’utiliser en application sur la peau, dans des masques beauté, sur des blessures ou brûlures et plus encore.

Vous avez aimé cet article sur l’aloès et désirez essayer les propriétés de celle-ci ? Économisez 10% sur notre poudre d’aloès avec le code promo ALOE2018.

Sources

[1] SURJUSHE, Amar, RESHAM, Vasani et SAPLE, D.G. « Aloe Vera, A Short Review », Indian Journal of Dermatology (en ligne sur PubMed), 2008, https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2763764/
[2] Idem 1 (SURJUSHE)
[3] FOSTER, M., DUNCAN, H. et SAMMAN, S. “Evaluation of the Nutritional and Metabolic Effects of Aloe vera”, Herbal Medecine, 2e édition (en ligne sur PubMed),
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK92765/
[4] Idem 3 (FOSTER)
[5] Idem 1 (SURJUSHE)
[6] Idem 3 (FOSTER)
[7] Idem 1 (SURJUSHE)
[8] Idem 1 (SURJUSHE)
[9] WIKIPEDIA.“Glycosides cyanogènes”, https://fr.wikipedia.org/wiki/Glycoside_cyanog%C3%A8ne

Partager cet article
Articles liés

Ajouter un commentaire
 (with http://)
 

Paiement sécurisé

Toutes vos transactions sont 100 % sécurisées

Livraison rapide

Livraison avec So Colissimo de 24 à 72 h

Livraison offerte

Pour toutes livraisons en France
à partir de 49 € d'achat !

Besoin d'aide ou de conseil

(+33) 4 92 95 76 44 ou par email
Du lundi au vendredi
de 11h00 à 12h30 & de 13h30 à 17h30