Livraison offerte à partir de 49€ d'achat !

Booster son système immunitaire durant l’hiver

Publié : 17/11/2017 14:22:41
Catégories : Conseils et bien-être

Avec l’hiver qui approche vient aussi le temps des innombrables virus et bactéries causant rhumes, grippes, bronchites et autres maladies infectieuses passagères dont on pourrait bien se passer. Cet hiver, vous aimeriez justement rester en bonne santé ? Zoom sur quelques astuces naturelles pour un système immunitaire résistant afin que la saison froide se déroule en force !

 

système immunitaire

 

 

  1. Manger fermenté

Il en a déjà été question dans quelques précédents articles : le microbiote (aussi nommé « flore intestinale »), terme utilisé pour désigner ces milliards de bactéries vivant dans notre intestin, joue un rôle majeur dans notre santé.

De nombreuses recherches soutiennent qu’un microbiote colonisé en majorité par des bactéries pathogènes affecte non seulement l’immunité, mais aussi la santé mentale. Les bactéries pathogènes prolifèrent lorsque les habitudes de vie d’une personne sont déséquilibrées, notamment par une alimentation riche en sucre (dont se nourrissent ces bactéries) et pauvre en fibres.

Pour nourrir nos bonnes bactéries, les aliments fermentés, dits prébiotiques, sont vraiment tout indiqués. Intégrez donc un peu de choucroute, de légumes lactofermentés (radis, carottes, betteraves), de tempeh, de miso, de kéfir, de kombucha ou de yaourt de coco fermenté à votre alimentation chaque semaine… Votre flore intestinale vous remerciera !

 

  1. Prendre régulièrement des probiotiques

Les probiotiques, des souches de bonnes bactéries en capsules, sont également dans la même lignée d’idée que les aliments fermentés. Ils fournissent des bactéries alliées de la flore, permettant ainsi une diminution du nombre de bactéries pathogènes et une maintenance d’un microbiote sain pour une immunité renforcée. Les probiotiques peuvent être consommés au quotidien, car ils ne causent pas d’accoutumance. Si jamais il y a « trop » de bonnes bactéries, le corps ne fera que les éliminer via les selles.

 

  1. Manger cru

Les aliments vivants, c’est-à-dire non raffinés, de bonne qualité (idéalement biologiques pour éviter les pesticides) et crus, sont une véritable mine d’or pour l’organisme. Il y puise les vitamines et les minéraux dont il a besoin pour fonctionner. De nombreuses réactions enzymatiques impliquées au niveau du système immunitaire (zinc, sélénium, etc.) ainsi que les mécanismes réactionnels de détoxification du foie exigent de nombreux nutriments qui sont souvent absents d’une alimentation raffinée et dénutrie.

En intégrant dans l’alimentation des fruits, des légumes crus, des pousses ou des germinations riches en vitamines, en minéraux et en enzymes, on procure à notre corps fraîcheur et vitalité pour lui permettre de fonctionner de façon optimale et de combattre les micro-organismes pathogènes.

 

  1. Consommer de la vitamine C

Amie du système immunitaire, la vitamine C permet de faciliter la réponse immunitaire en augmentant l’activité des lymphocytes T et des phagocytes, des globules blancs chargés d’attaquer et de détruire les corps étrangers comme les bactéries. Elle possède également une légère action antiseptique intéressante pour lutter contre les bactéries pathogènes.

La vitamine C se retrouve principalement dans les fruits (kiwis, oranges, papayes, mangues, pamplemousses), dans certains légumes (poivrons, brocolis, choux) et sous forme naturellement concentrée dans des superaliments comme le camu-camu, le lucuma, le baobab, l’eau de coco et les baies de goji. Elle est aussi très présente dans les légumes lactofermentés comme la choucroute, ce qui en fait des aliments doublement intéressants au niveau immunitaire.

 

  1. Prendre l’air

De nombreuses études soutiennent que l’air frais et l’activité physique extérieure permettent non seulement l’oxygénation, mais également la stimulation du système immunitaire. Le fait de prendre une marche rapide à l’extérieur permet non seulement d’activer le système cardiovasculaire et la circulation sanguine, mais également de changer d’air et d’offrir un milieu différent du lieu de travail (souvent renfermé et surchauffé, là où se retrouvent de nombreuses bactéries qui circulent grâce aux contacts rapprochés).

 

De nombreux autres facteurs entrent également en cause au niveau du système immunitaire : la gestion du stress, l’activité physique, le sommeil de qualité, etc. Plusieurs autres nutriments, tels que la vitamine D, jouent également un rôle important dans l’immunité. L’hiver, un supplément de vitamine D est souvent intéressant à considérer puisque le soleil est moins présent et que nous y sommes beaucoup moins exposés.

Sur ce, passez un magnifique hiver !

 Par Camille du blog

Mon Régal Végétal

Les produits présentés
Partager cet article

Ajouter un commentaire
 (with http://)
 

Paiement sécurisé

Toutes vos transactions sont 100 %
sécurisées

Livraison rapide

Livraison avec So Colissimo
de 24 à 72 h

Livraison offerte

Pour toutes livraisons en France
à partir de 49 € d'achat !

Besoin d'aide ou de conseil

04 92 95 76 44 ou par email
9h30 à 12h30 & 13h30 à 17h30